PAPDA

Plateforme Haïtienne de Plaidoyer pour un Développement Alternatif

Accueil > Solidarité internationale > PAPDA & APC > Lancement officiel de la Troisième Assemblée des Peuples de la (...)

Lancement officiel de la Troisième Assemblée des Peuples de la Caraïbe

Note de presse

jeudi 17 novembre 2005, par Administrateur

L’Assemblee des Peuples de la Caraibe (APC) est un espace créé en 1994 par des mouvements sociaux, des organisations sociales et politiques de la Caraïbe, dans la perspective de dynamiser la participation des peuples de la région à l’édification d’un monde plus juste.

LE VENDREDI 21 FEVRIER 2003 AU REX THEATRE A PORT-AU-PRINCE

Plusieurs centaines de personnes se sont réunies au Rex Théâtre le vendredi 21 février 2003 pour lancer officiellement les opérations de préparation de la 3ème Assemblée des Peuples de la Caraïbe. La cérémonie a débuté par un solo de tambour et des appels de lambi accompagnés d’un vêvê symbolisant le rassemblement. Plusieurs orateurs dont Colette Lespinasse du GARR et Camille Chalmers de la PAPDA ont mis en lumière la longue lutte des peuples de la région pour l’émancipation et pour sortir du morcellement imposé depuis plus de 500 ans par la domination coloniale et néo-coloniale.

Haïti a été choisie comme siège de cette Assemblée qui se tiendra au Cap-Haïtien du 20 au 24 août prochain. Le choix de notre pays s’inscrit dans la volonté des Peuples de la région de saluer l’importance de la révolution haïtienne pour l’histoire de l’humanité. Mais ce sera aussi l’occasion d’échanger des expériences et de réfléchir sur les leçons du processus révolutionnaire haïtien de 1791 à 1803 dans le cadre du combat actuel contre la globalisation néo-libérale. Les organisateurs s’attendent à accueillir plus de 600 représentants de tous les territoires de la région qui pendant 3 jours travailleront avec les représentants des organisations haïtiennes sur le thème : Peuple Caraïbe !
Construisons notre Caraïbe souveraine, égalitaire, équitable, juste et en paix !!. Des forum de femmes et de jeunes seront également organisés de même que des pèlerinages vers les hauts lieux de mémoire de la révolution haïtienne.

Les organisateurs ont expliqué que l’un des principaux objectifs de cette activité outre d’accueillir les 600 représentants des organisations les plus représentatives de la région en contribuant à rompre l’isolement séculaire de notre pays c’était de renforcer les mouvements sociaux haïtiens en déclenchant une vaste mobilisation pour la construction de notre nation. Un nouveau départ pour Haïti ! Des forums départements seront réalisés en ce sens au cours des prochains mois qui culmineront le 18 mai 2003 avec un rassemblement national.

Une forte délégation de plus de 125 personnes représentaient les 9 départements du pays qui ont eu l’occasion de s’exprimer sur la conjoncture actuelle et sur leur volonté à s’impliquer dans ce travail de construction nationale. Plusieurs artistes ont participé à l’événement en essayant de traduire la force et l’immense diversité des cultures des Peuples de la Caraïbe.

La cérémonie s’est achevée par la lecture en français et en créole d’une déclaration qui définit une analyse de la situation actuelle de dégradation du pays et réaffirme la ferme volonté des participants de s’engager dans la construction d’une Haïti nouvelle. Plus de 600 participants ont adhéré à cette déclaration en y apposant leurs signatures.

Les organisateurs invitent tous ceux qui s’intéressent à l’émergence d’une Caraïbe souveraine et au nécessaire travail de construction de notre pays à s’associer à cette initiative. Une autre Caraïbe est possible ! Vive un nouveau départ pour Haïti !!.

Pour le Comité Exécutif National de l’APC

Alzi Henrilio.

Qu’est-ce l’APC ?

L`APC est un espace créé en 1994 par des mouvements sociaux, des organisations sociales et politiques de la Caraïbe, dans la perspective de dynamiser la participation des peuples de la région à l’édification d’un monde plus juste. Il vise à :
renforcer les processus nationaux en leur donnant une dimension régionale, re-conceptualiser la région en dépassant le morcellement actuel et en proposant la culture de ces peuples comme matrice de cette re-conceptualisation sur la base de la non acceptation de la civilisation occidentale imposée, revaloriser la culture caraïbe par le rapprochement entre les cultures nationales, la multiplication des espaces de dialogue multiculturels, le combat contre la domination culturelle et l’appui à l’émergence de nouvelles formes d’expression témoins de la vivante créativité des peuples de la région.

A l’ère de la construction des blocs pour une nouvelle configuration du monde, les destinées des pays ne peuvent plus être confiées seulement aux dirigeants qui le plus souvent violent les mandats de leurs peuples. Les processus de changement nationaux doivent plus que jamais s’inscrire dans cette redéfinition du monde incompatible à l’émiettement des peuples.

Lors de la première assemblée à Trinidad et Tobago (17 au 21 août 1994), sur présentation d’un dossier préparé par des groupes de la société civile haïtienne, il a été adoptée une résolution sur Haïti réclamant de toutes les organisations présentes un engagement concret dans la lutte pour le renversement de la dictature militaire du Général Cédras et le retour à l’ordre constitutionnel. La deuxième assemblée s’est réalisée à Santo Domingo du 19 au 22 Avril 2001, autour du thème : « Globaliser la solidarité et intégrer les peuples » avec la participation de plus de soixante délégués haïtiens.

Le thème choisi cette année pour la IIIème assemblée qui se tiendra au Cap-haïtien, est : Construisons notre Caraïbe souveraine, juste, équitable, égalitaire, en paix.

Le comite regional de l’APC est composé de 7 pays membre élus lors de la deuxieme APC realisée en Republique Dominicaine. c’est sept (7) pays sont : HAITI, MARTINIQUE, TRINIDAD, CUBA, REPUBLIQUE DOMINICAINE, CURACAO et BARBADE