PAPDA

Plateforme Haïtienne de Plaidoyer pour un Développement Alternatif

Accueil > Intégration Alternative > Mobilisations > Des revendications au congrès du 40 e anniversaire du Mpp

Des revendications au congrès du 40 e anniversaire du Mpp

Papaye (Hinche), 21 mars 2013 Par AlterPresse

vendredi 22 mars 2013

Stop Monsanto et les autres transnationales, non à l’occupation étrangère et à toutes formes de recolonisation, non à la mainmise sur les terres et les ressources en eau du pays, danger environnemental avec les agrocarburants, à bas l’implantation de zones franches sur les terres agricoles, oui à une réforme agraire intégrale, oui à une agriculture paysanne agroécologique, oui à la souveraineté nationale, oui à la souveraineté alimentaire nationale, oui à une mobilisation patriotique nationale.

Ce sont quelques-uns des desiderata, écrits en lettres-force au centre national de formation du mouvement paysan de Papaye (Mpp) à l’occasion du congrès marquant le 40 e anniversaire d’existence du mouvement paysan.

40 ans après, le mouvement paysan affirme haut et fort son engagement dans la lutte pour un changement social en Haïti, avec l’appui d’organisations partenaires et d’alliés.

Les membres du Mpp cherchent à mettre en pratique ces revendications, qui pourraient être assimilés à des slogans, en accueillant, à leur manière, environ 1,800 délégués paysans (la moitié sont des femmes) et quelques centaines d’invités au congrès du 40 e anniversaire.

A l’ouverture du congrès, le lundi 18 mars, une « mystique » (sorte de sociodrame culturel) a été exécutée par les membres du Mpp, en vue de refléter les réalités nationales et les diverses étapes traversées par le mouvement paysan en quarante années d’existence (sous l’emprise de l’armée, des macoutes, du régime lavalas...).

Intervenant au congrès, différents membres du mouvement paysan ont, tour à tour, essayé d’évaluer le parcours du Mpp de 1973 à 2013, en tirant leçon des erreurs commises pour définir des axes d’actions stratégiques pour les dix années à venir (jusqu’en l’année 2023).

Les congressistes ont été ainsi répartis, le mercredi 20 mars 2013, en une trentaine d’ateliers autour d’environ 10 thèmes de réflexions-débats , desquels seront identifiés des propositions structurelles.

Plus de 140 femmes sont mobilisées pour donner à manger à plus de 2,000 personnes participant au congrès.

Le déroulement du congrès du 40e anniversaire du mouvement paysan de Papaye a nécessité un débours (incluant logistique, hébergement, alimentation, communication et autres) de plus de 3 millions de gourdes (US $ 1.00 = 44.00 gourdes ; 1 euro = 60.00 gourdes aujourd’hui).

Source : AlterPresse