PAPDA

Plateforme Haïtienne de Plaidoyer pour un Développement Alternatif

Accueil > Démocratie participative > Réflexions critiques > Déclaration de solidarité des organisations haïtiennes avec la Révolution (...)

Déclaration de solidarité des organisations haïtiennes avec la Révolution Bolivarienne

Port-au-Prince, le 27 Mars 2014

mercredi 9 avril 2014, par Camille Chalmers

Les Organisations haïtiennes saluent, encore une fois, l’énorme contribution de Hugo Chávez Frias qui, de 1998 jusqu’à sa disparition physique en mars 2013 a fait des apports essentiels au processus d’émancipation des Peuples en particulier en Amérique Latine et dans la Caraïbe. Le riche héritage des combats menés par Hugo Chávez doit être préservé et doit continuer à jouer un rôle décisif dans la mobilisation pour la récupération de la souveraineté des Peuples et l’intensification des luttes anti-impérialistes. L’ALBA, l’UNASUR, le CELAC, la Banque du Sud constituent des conquêtes majeures. La mobilisation des Peuples se poursuivra, sans relâche, dans le cadre de la construction de systèmes politiques de démocratie participative, dans le combat contre le pillage de nos ressources, contre toutes les formules de recolonisation et dans la construction du socialisme.

Les organisations signataires de cette déclaration renouvellent leur appui au Gouvernement de Nicolas Maduro, au PSUV et au Peuple Vénézuélien qui affrontent aujourd’hui une situation particulièrement difficile suite à une agression multiforme orchestrée par l’impérialisme yankee et l’oligarchie locale visant à saboter l’économie vénézuélienne en essayant de mettre un cran d’arrêt au processus de redistribution des richesses enclenchées depuis 1998 et qui a donné des résultats spectaculaires reconnus par toutes les organisations internationales. En moins de 10 ans les investissements sociaux sont passés d’une moyenne de 8% à près de 22% du PIB, l’analphabétisme a été éradiqué, le taux mortalité infantile est tombé de 25.8‰ en 1998 à moins de 13.9‰ en 2013. La couverture de médecins par tête d’habitants est passé de 18 pour 10.000 habitants à plus de 59 pour 10.000 habitants. Ces conquêtes et beaucoup d’autres doivent être préservées et nous encourageons le Gouvernement de Maduro à réunir les conditions en vue d’approfondir le processus révolutionnaire.

Les organisations haïtiennes saluent la mémoire des vénézuéliens et vénézuéliennes qui sont tombés dans le cadre des violences alimentées par l’extrême droite et lancent un appel pour que les négociations entamées aboutissent rapidement au rétablissement d’un climat de sérénité. Nous souhaitons cependant que le Gouvernement de Maduro ne fasse pas des concessions susceptibles d’entraver le processus de construction révolutionnaire.
Le 29 mars 2014 sera le 27ème anniversaire du vote massif de la population haïtienne en faveur d’une nouvelle charte constitutionnelle. Le Peuple haïtien affronte aussi un coup d’État contre cette Constitution qui garantit l’accès aux droits fondamentaux. Les dispositions de cette Constitution ont été maintes fois foulées aux pieds et aujourd’hui nous subissons l’humiliation de l’occupation militaire de la MINUSTAH et un processus de détournement et d’annulation des conquêtes de cette charte constitutionnelle en vue de faciliter le pillage des ressources de notre pays.

Les organisations haïtiennes dénoncent l’ingérence des États-Unis au Venezuela et ses prétentions de remilitarisation impériale du Bassin des Caraïbes. Nous appelons les Peuples du monde entier à accompagner le Peuple haïtien dans son combat pour l’expulsion des troupes de la MINUSTAH de notre territoire, comme l’avait toujours souhaité Hugo Chavez, et nous leur demandons de mettre tout en œuvre en vue de défendre la souveraineté et l’autodétermination du Peuple vénézuélien dans le respect de sa charte constitutionnelle.

Les organisations haïtiennes lancent un appel à la presse et aux travailleurs de la communication et à l’opinion publique en général en vue d’utiliser avec prudence les dépêches souvent manipulées diffusées par la plupart des agences internationales sur la situation au Venezuela en vue de faire monter la tension en tentant de diaboliser le Gouvernement bolivarien. La désinformation, le mensonge et les montages médiatiques sont devenus une arme favorite utilisée massivement par l’impérialisme contre les intérêts des Peuples.

Les organisations haïtiennes expriment leur soutien enthousiaste au processus de la révolution bolivarienne et recommandent aux dirigeants du PSUV et du Gouvernement vénézuélien de créer un vaste mouvement pour la défense du processus rassemblant tous les secteurs vitaux du pays en vue de faire échec au sabotage et à la déstabilisation.
Les Peuples de l’Amérique de la Caraïbe et du monde entier ont besoin de vous et de la continuité du processus enclenché depuis 1998.

Longue Vie au riche héritage de Hugo Chávez Frias !

Vive la Révolution bolivarienne !

Vive la lutte des Peuples contre le système capitaliste et contre les impérialismes !

Signataires :

FENAPRIH (Fédération Nationale des Producteurs de Riz d’Haïti)
Pierre Richard Saintard
MPP (Mouvman Peyizan Papay) Chavannes Jean Baptiste

MPNKP (Mouvman Peyizan Nasyonal Kongrè Papay) Mrie Yvette Michaud

PAPDA (Plateforme haïtienne de Plaidoyer pour un Développement Alternatif)
Camille Chalmers

PLANPÈP PierreYves Edmond

PREPLA (Platfòm Rezistans Pèp Latibonit) Frémiot Nicolas

TK (TÈT KOLE TI PEYIZAN AYISYEN) Rosnel Jean Baptiste

KPSKBM (Kódinasyon Plantè Seksyon Kominal Ba-Maribawou) Josapha Antoneus

RACPABA (Rasanbleman Asosyasyon Koperativ Agrikól Ba-Latibonit) Dieula Bien-Aimé

KRPN (Kódinasyon Rezistan Peyizan Nodès) Ben St Jacques

FGPB (Federasyon Gwoupman Plantè Bel-Fontèn

PAPDA (Plateforme Haïtienne de Plaidoyer pour un Développement Alternatif
FZT (Fondation Zanmi Timoun)
Pati Kan Pèp La