PAPDA

Plateforme Haïtienne de Plaidoyer pour un Développement Alternatif

Accueil > Solidarité internationale > PAPDA & Grito de los Excluidos > Cris des Exclus : Bulletin octobre 2005

Cris des Exclus : Bulletin octobre 2005

POUR L’EMPLOI, POUR LA JUSTICE ET POUR LA VIE

jeudi 17 novembre 2005, par Administrateur

12 octobre : Journée de Résistance Indigène

Pour les peuples indiens, la colonisation était le début d’une guerre d’extermination qui a imposé un régime colonial auquel les peuples se sont opposés de manière directe ou cachée. Plus de 500 années après, beaucoup de ces peuples ont préservé leur identité communautaire, renforcée par des rébellions constantes et par la résistance culturelle. La date du 12 octobre souligne aujourd’hui le nouveau cycle de mouvements indigènes qui ont assumé un rôle de protecteurs de leur avenir. Il y a quelque temps le Parlement du peuple Aymara a déclaré le 12 octobre comme "Journée du Malheur" en rappelant "les cinq siècles d’incertitude, d’infortune et de violation de nos libertés fondamentales". Si le Jour de la Race célèbre le métissage des cultures indienne, noire et européenne produit par la conquête de l’Amérique, cette date s’est transformée durant les dernières années en symbole de la reconquête culturelle et politique des peuples indigènes. Les organisations indiennes qualifient d’"ethnocide" l’invasion européenne et déclarent ne pas être "conquises" malgré l’exploitation brutale, le vol de leurs terres, l’élimination de leur autonomie et la marginalisation à laquelle elles ont été soumises. Elles rappèlent les stratégies de survie et la résistance des indigènes, des rébellions ouvertes ou cachées. Les manifestations diverses à travers le continent annoncent ce 12 octobre un nouveau cycle de luttes indiennes. Du nord au sud, les peuples indiens revendiquent leurs droits territoriaux et agricoles, ils défendent leurs ressources naturelles, leurs terres, leurs identités culturelles, leurs langues et leur autodétermination. Ils ont même démoli plusieurs gouvernements dans la région. C’est pourquoi, le 12 octobre est passé d’être le Jour traditionnel de la Race et s’est transformé en journée de lutte et de revendication, non seulement des peuples indigènes, mais de tous et de toutes opprimés par un modèle économique pervers et concentrateur de richesses. Pour le Cri des Exclus, le 12 octobre est une date de lutte et de résistance des peuples : indigènes, paysans, vieillards, jeunes, femmes, sans terre, sans santé, sans logement ; en fin, tous les opprimés et les exclus de la société qui combattent pour l’emploi, pour la justice et pour la vie. (En collaboration avec Jesus Ramirez Cuevas, du journal Diario la Jornada).

Grito de los Excluidos Continental

Por Trabajo, Justicia y Vida

Téléchargez le bulletin d’Octobre 2005 en espagnol :

Bulletin octobre 2005 (en espagnol)