PAPDA

Plateforme Haïtienne de Plaidoyer pour un Développement Alternatif

Accueil > Démocratie participative > Crises politiques > APPEL A LA SOLIDARITE NATIONALE ET INTERNATIONALE AUX TRAVAILLEURS (...)

Initiative pour la Construction du Mouvement Patriotique Démocratique Populaire (MPDP)

APPEL A LA SOLIDARITE NATIONALE ET INTERNATIONALE AUX TRAVAILLEURS MIGRANTS ET MIGRANTES HAÏTIENS ET HAÏTIENNES REFUSÉS/ES DE TOUS DROITS

APPEL A LA SOLIDARITE NATIONALE ET INTERNATIONALE AVEC LES 250.000 CITOYENS ET CITOYENNES DOMINICAINES RENDUS/ES APATRIDES

mercredi 8 janvier 2014, par PAPDA

Les 30 organisations membres de l’Initiative pour la Construction du Mouvement Patriotique Démocratique Populaire (MPDP) expriment leur profonde inquiétude, suite à la décision du 26 septembre prise par le Tribunal constitutionnel dominicain. La résolution 168-13 tend à rendre apatride de façon rétroactive près de 250.000 citoyens et citoyennes dominicains et dominicaines descendants/es d’étrangers nés en République Dominicaine après 1929. Légalement avant la Constitution de 2010, la République Dominicaine reconnaissait le « Jus Soli », ce qui confère à ces citoyens et citoyennes la nationalité dominicaine automatique à leur naissance. Se basant sur la non rétroactivité des lois, ces Citoyens et Citoyennes nés/es avant 2010 jouissent de la nationalité dominicaine. Ces personnes, pour la plupart d’origine haïtienne, provenant de quatre générations, travaillaient au bien être et à la prospérité de leur pays quand elles se sont retrouvées dépouiller de leur statut juridique et des droits acquis.

Consternés/es par la façon dont les fractions racistes de l’élite économique et politique dominicaine utilisent cette conjoncture pour rehausser leur hargne contre les travailleurs migrants et migrantes haïtiens et haïtiennes, en jetant la poudre aux yeux du peuple dominicain ; en animant une forme de rivalité entre les deux peuples, particulièrement ceux habitant la frontière ; en refusant aux travailleurs migrants et migrantes haïtiens et haïtiennes tous les droits que leur confèrent les différentes conventions signées par la République Dominicaine dont la Convention de Genève sur les refugiés de 1951 ;

Indignés/es par la nonchalance manifeste des responsables haïtiens devant le drame de plus de 3.000 compatriotes arrachés en leur demeure, en abandonnant involontairement toutes leurs ressources accumulées depuis plusieurs années sous le coup de rudes épreuves. Nos dirigeants n’ont même pas la capacité de défendre les intérêts du pays et ceux des citoyens et citoyennes. Nous condamnons vivement cette inertie, expression d’intérêts politiques et économiques de clans et de classes. Nous condamnons l’alliance des partis traditionnels au pouvoir en République Dominicaine qui a conclu une honteuse entente politique avec le parti d’extrême droite fasciste, le FNP, qui progressivement a pris le contrôle d’appareils stratégiques comme le sont le Tribunal Constitutionnel, la Direction Générale de Migration (DGM) et la Junte Central Electorale (JCE). Il convient de souligner la responsabilité conjointe des institutions étatiques Dominicaines et Haïtiennes qui laissent la gestion des flux migratoires aux bons soins des entreprises américano dominicaines avides de surprofit et qui reproduisent, dans la plus totale impunité, les mécanismes en vigueur du temps de l’esclavage.

Face à tout cela, les organisations membres de l’Initiative pour la Construction du Mouvement Patriotique Démocratique Populaire (MPDP) lèvent la voix pour lancer un appel pressant à la solidarité nationale et internationale en faveur des travailleurs haïtiens et des victimes de la décision raciste du Tribunal Constitutionnel dominicain et des élites de ce pays.

Nous en profitons pour lancer également, un appel à la solidarité entre les deux peuples - Haïtien et Dominicain - pour qu’ils puissent, de façon éclairée, comprendre les manœuvres orchestrées par l’oligarchie dominicaine et se garder de se retrouver au filet de combines arrangées à dessein.

Nous profitons de cette occasion pour féliciter tous ceux et toutes celles qui, venant d’horizons divers, et au nom de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, se sont prononcé/es contre ces comportements répréhensibles qui d’une façon ou d’une autre piétinent les droits humains et les principes internationaux.

Nous adressons nos félicitations tout spécialement à tous les citoyens dominicains et citoyennes dominicaines, aux nombreux organismes sociaux qui se sont animé/es du courage nécessaire pour dénoncer ce fait odieux. Nous pensons particulièrement aux 300 intellectuel/les, au comité de solidarité avec les personnes dénationalisées et à l’ambassadeur Ruben Silié Valdez. Il convient aussi de saluer le dynamisme du Premier Ministre de Saint Vincent et Grenadine Mr Ralph Gonsalves sur ce dossier.

Pour terminer, nous lançons un vibrant appel, plus particulièrement, à tous les mouvements sociaux d’Haïti, de la République Dominicaine, de l’Amérique du Nord, de l’Amérique Latine, des Caraïbes et de l’Europe, pour qu’ils se prononcent et mettent en place des actions concrètes contre ce scandale dans le but de stopper toute autre crise qui pourrait émaner de cette situation. « L’une des leçons les plus importantes de l’Holocauste est que le premier pas vers le génocide est de dépouiller les gens de leur droit à la citoyenneté »

Port-au-Prince, 26 Décembre 2013

Liste des organisations membres de l’initiative pour la construction du MPDP  :

Mouvman Peyizan Nasyonal Kongrè Papay (MPNKP), Pati KAN PEP LA, Solidarite Fanm Ayisyèn (SOFA), Tèt Kole Ti Peyizan Ayisyen (TK), Kòdinasyon Rejyonal Oganizasyon Sidès (KROS), Rasanbleman Pwogresis Sid (RPS), Kay Fanm, Oganizasyon politik Ayiti Djanm, Fòs Refleksyon ak Aksyon Sou Koze Kay (FRAKKA), Mouvman Revandikatif Peyizan San Tè / Latibonit (MRPST), Solidarite Ant Jèn (SAJ/Veye yo), Komite Rezistans Popilè Benoit Batraville (KRPBB), Mouvman Demokratik Popilè (MODEP), SEK GRAMSCI, Gwoup Refleksyon Moise Louverture (GRML), Mouvman Oganizasyon Gwoupman Peyizan Karis (MOGPK), Mouvman Oganizasyon Pou Devlopman ak Desantralizasyon Nò ak Nodès (MODOD), Kòdinasyon Rejyonal Nip (KORENIP), Konbit Pou Yon Lòt Ayiti (KPLA), Mouvman Peyizan Papay (MPP), Konbit Travayè Peyizan Pou Libere Ayiti (KONTRAPEPLA), CHANDEL, Kolektif Solidarite Pou Idantite ak Libète (KSIL), Komite Relèvman Divivye (KRD), Konbit Peyizan Nip (KPN), Coordination Des Militants Pour Le Developpement 11e et 12e / Petit-Goâve (CMD-OD), Federasyon Gwoupman Peyizan Bèlfonten (FGPB), Platfòm Revandikatif Peyizan Latibonit (PREPLA), Fédération Nationale Des Producteurs de Riz Haïtien (FENAPRIH), Konbit Peyizan Grandans (KPGA), Mouvman Inite Pèp Okay (MIPAK)

Pour authentification :

Ernst MATHURIN / GRML

Eveline Larrieux / SOFA
Ollery Saint Louis / Ayiti Djanm

Pierre André Geffrard / KRPBB

Guy Numa / MODEP