PAPDA

Plateforme Haïtienne de Plaidoyer pour un Développement Alternatif

Accueil > PAPDA > Activités > 26 Janvier 2008 : Journée mondiale de mobilisation

26 Janvier 2008 : Journée mondiale de mobilisation

Appel à Mobilisations

vendredi 4 janvier 2008, par Camille Chalmers

Le Conseil International du Forum Social Mondial (CI-FSM) a décidé que le prochain FSM centralisé aura lieu en Amazonie brésilienne en février 2009 à Belem. Cependant le CI-FSM et de multiples réseaux de citoyens à travers le monde convoque à la réalisation d’une semaine de mobilisation dans chaque pays qui devrait culiminer le 26 Janvier 2008, le même jour de l’inauguration du Forum Économique Mondial de Davos. Cette décision a été adoptée à Berlin en juin 2007 au cours d’une réunion du CI-FSM et elle a étée approuvée par des centaines de mouvements sociaux à travers le monde.

La PAPDA vous invite à appuyer ce processus de mobilisations et à participer activement aux mobilisations qui seront organisées dans au moins 8 départements (Ouest, Plateau Central, Nord, Nord-Est, Nord-Ouest, Artibonite, Nippes, Sud-Est) entre le 21 et le 26 janvier pour dire non au capitalisme néolibéral et oui à une autre société basée sur la justice et le respects des droits de la personne. Ces mobilisations se concentreront autour de diverses revendications et luttes au niveau de notre pays.

Le Forum social mondial est un espace de débat démocratique d’idées, d’approfondissement de la réflexion, de formulation de propositions, d’échange d’expériences et d’articulation de mouvements sociaux, de réseaux, d’ONG et autres organisations de la société civile qui s’opposent au néo-libéralisme et à la domination du monde par le capital et par toute forme d’impérialisme.

Depuis 2001 sept (7) forums ont été réalisés avec un énorme succès. En 2001, 2002, 2003 et 2005 à Porto Alegre au Brésil. En 2004 en Inde à Mumbay. En 2006 Un forum polysentrique s’est tenu simultanéement à Caracas (Venezuela), à Karachi (Pakistan) et à Bamako (Mali). En 2007 à Nairobi (Kenya). Depuis 2001 le FSM par son slogan « Un autre monde est possible », par sa méthode accueillant un vaste éventail de diversités est devenu un espace fondamental de construction de résistances et d’alternatives. L’impact du FSM est visible en particulier en Amérique Latine avec les succès électoraux des plateformes anti-néolibérales depuis l’année 2002 dans de nombreux contextes nationaux. La grande mobilisation citoyenne contre l’agression américiane en Irak lancée par l’Assemblée des Mouvements sociaux qui s’est réunie dans le cadre du FSM de 2004 a rassemblée plus de 20 millions de personnes à travers le monde. La participation aux FSM est passée de 20.000 personnes (à Porto Alegre en 2001) à plus de 200.000 à Mumbay en 2004. Le FSM s’est internationnalisé avec la réalisation de multiples forums sociaux au plan national et contineental. Le Forum Social des Amériques (FSA) prépare sa 3ème édition pour le mois d’octobre 2008 au Guatémala. Dans cette même dynamique de nombreux Forums sociaux thématiques se sont développés avec un énorme succès au niveau du réseautage et de la construction de stratégies cohérentes sur le plan Mondial. Citons entre autres le Forum Mondial sur la réforme agraire ou sur les migrations.

Depuis l’année 2001 les organisations haïtiennes ont fait des efforts considérables pour participer à cette dynamique. La présence haïtienes insignifiante sur le plan numérique en 2001 (3 représentants) et 2004 (1 représentant) s’est manifestée avec force en 2006 à Caracas et à Porto Alegre en 2005 avec plus de 45 organisations haïtiennes présentes. Haïti occupe une place importante dans les activités du Forum et l’expérience des luttes sociales de notre pays (tant sur le plan historique que contemporain) pour la souveraineté et la liberté sont connues et respectées dans tous les espaces du FSM. Régulièrement le Programme des FSM affiche d’importantes activités autour des problématiques haïtiennes qui attirent souvent des millers de participants. Des réseaux comme Jubilée Sud, l’ASC, le CADTM, le FAL ont toujours accordé un espace important dans le cadre de leur activités et délibérations sur la situation de notre pays.

Sur la plan national des efforts significatifs ont été faits par la PAPDA et d’autres organisations pour préparer et donner de la cohérence aux diverses participations des délégations haïtiennes. Nous avons aussi organisé avec succès, au cours des derniers jours du mois de mars, des journées contre la guerre, contre l’occupation et contre la domination impérialiste en 2004, 2005 et 200 avec parfois la participatin de plusieurs milliers de personnes.

Au cours d’une réunion de préparation qui s’est tenue le 20 décembre dernier à laquelle ont participé des organisations provenant de 8 départements des thèmes ont été choisis et des activités de mobilisation seront réalisées entre le 21 et le 26 janvier 2008.

La PAPDA inivite toutes les organisations intéressées à la construction d’una autre Haïti d’être attentifs aux appels qui seront lancés et de mettre tout en oeuvre pour prendre une part active à ces mobilisations qui se dérouleront autour des axes suivants :

1) Pour une Haïti souveraine - contre la MINUSTAH et pour une désoccupation immédiate du territoire national.

2) Contre l’augmentation des prix des produits de consommation courante, contre la vie chère et pour une augmentation immédiate du salaire minimum

3) Contre le paiement de la dette et pour une annulation immédiate et inconditionnelle de le dette externe illégale, illégitime et criminelle qu’on nous réclame. Pour l’organisation d’un audit citoyen de la dette et la restitution de tout ce qui a été volé au Peuple haïtien.

4) Pour la récupération de l’autonome et du contrôle sur nos ressources naturelles et réclamer transparence et restitution et jugement des coupables autour de l’affaire des Gallions espagnoles retrouvées près de nos côtes.

5) Pour une authentique réforme agraire et des politiques de sécurisation et de souveraineté alimentaire. Une lutte contre la faim et pour des investissements importnats vers le secteur agricole.

6) Contre les Accords de Libre-échange comme la ZLEA, l’APE, les négociations avec l’OMC, le CAFTA-DR et pour des stratégies authentiquement nationales de développement.

Nous vous invitons à lire avec attention et à diffuser largement autour de vous l’Appel lancé par la CI-FSM pour les mobilisations du 26 janvier 2008 :

Appel pour les Journées d’action et mobilisation - 26 Janvier 2008

Nous sommes des millions de femmes et d’hommes, d’organisations, de réseaux, de mouvements et syndicats de tous les coins de la planète, régions et villages, zones rurales et urbaines, de tous les peuples, de tout âge, culture et croyances unis par la ferme conviction que
UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE

Riches de nos diversités, de notre pluralisme, de nos alternatives et propositions, nous luttons contre le néolibéralisme, la guerre, la colonisation, le racisme et le patriarcat qui génèrent violence, exploitation, exclusions, pauvreté, faim, désastres écologiques et négations des droits humains.

Depuis de nombreuses années, nous résistons et construisons des processus innovants, de nouvelles cultures d’organisation et d’action allant du local au mondial, en particulier au travers du processus et de la Charte de principes du Forum social mondial dont est issu cet appel.

Conscients de la nécessité de construire notre propre calendrier de mobilisations et soucieux d’amplifier l’impact de ces milliers de formes d’expressions et de manifestations, nous nous engageons à renforcer la solidarité et les convergences entre nos luttes, nos campagnes, ainsi que la construction d’alternatives et d’alliances.

Nous nous engageons à organiser une semaine d’actions qui culminera le 26 janvier 2008 avec une journée mondiale de mobilisation et d’actions.

Nous vous invitons toutes et tous, dans la diversité qui est notre force, à construire de manière créative des actions, manifestations, évènements et convergences sur des thèmes et selon des modalités pratiques que chacun choisira.

Agissons ensemble pour un autre monde !